DÉCOUVREZ LA QUATRIÈME SAISON : L’HIVER (LES REINS)

Début de saison : 23 novembre   |   Fin de saison : 06 janvier   |   Solstice Hiver : 22-23 décembre  |   Intersaison printemps : 18 janvier   |   Énergie climatique : le froid

Localisation de l’attaque du froid :

  • Peau, poils, poumon, rate, estomac, reins.

Mouvement :

  • Ralentis, contractés, rétractés, obstruction.

Signes généraux de froid :

  • Sensation et crainte du froid, pas de sueur, fièvre, douleur haut du corps, tête, nuque.

Apparition :

  • Rapide, pouls tendu.

Douleurs :

  • Douleur froide au niveau de l’estomac et de l’abdomen, Douleur soulagée par la chaleur et la pression, membres froids, extrémités froides.

Excrétions, sécrétions :

  • Selles molles, diarrhée liquide, vomissements liquide, borborygmes intestinaux.
  • Des sécrétions et des excrétions limpides, claires, froides.
  • Écoulement limpide du nez, vomissements de liquide clair et limpide, expectorations claires et liquides, urines limpides et abondantes, diarrhée liquidienne…

Couleur teints :

  • Blanc, pâle.

Salive :

  • Claire, transparente, salive bulle. L’énergie des reins permet à l’organisme de résister aux pervers externes. Cette énergie donne une bonne vitalité au corps, une défense externe forte, une bonne capacité d’adaptation à l’environnement. L’organisme est ainsi moins sensible, moins attaqué par les pervers externes.

L’organe de la saison : le Rein

Les reins stockent les essences JING (l’essence des aliments) + JING QI (énergie quintessenciée). Le JING Rénal se compose : du Jing innée (congénitale, prénatale) + le Jing acquis (quintessence des aliments).

L’énergie des reins permet :

  • La reproduction, la croissance et développement de l’être humain.
  • De contribuer à la production de sang.
  • Le renforcement du corps et à la résistance aux pathologies.
  • De résister aux pervers externes.

L’essence acquise (JING des aliments), renforce et nourrit, le JING innée (capital déterminé à la naissance). Ces deux essences sont stockées dans les reins, elles dépendent et agissent l’une sur l’autre. L’essence acquise renforce l’essence innée, l’essence innée, congénitale, stimule la formation de l’énergie acquise.

Les reins gouvernent le développement de l’être vivant :

  • La reproduction : le développement et la maturation du système génital.
  • La croissance, le développement du corps, la naissance, la croissance, la maturité, la vieillesse, la mort de l’être humain est en relation avec l’énergie des reins.
  • Les os et les moelles, les dents « surplus » des OS.
  • Le JING Rénal, la moelle des OS nourrit les OS et le cerveau.
  • Ils participent à la formation du sang.

Les reins gouvernent l’eau et les liquides organiques :

  • La régulation du transport, la distribution excrétion des liquides.
  • Le maintien de l’équilibre du métabolisme des liquides à intérieur du corps.
  • L’activité de vaporisation des reins permet les fonctions de la Rate, du Poumon et la Vessie.
  • Tous les liquides passent par les Reins.
  • La quasi-totalité de ces liquides retournent dans l’organisme.
  • La formation et excrétion de l’urine reposent directement sur les activités de vaporisation et de montée de l’énergie rénale.
  • L’ouverture, la fermeture, l’excrétion et la rétention de l’eau et de l’humidité.
  • L’évacuation normale des selles et de l’urine.

Les reins gouvernent la réception du l’énergie de l’air :

  • Les reins reçoivent l’énergie de l’air pur inhalé par les poumons.
  • Ils permettent des échanges gazeux normaux entre l’environnement et le corps.
  • Ils régularisent la respiration du corps.
L’émotion liée au Rein : la Peur

La peur peut déclencher :

  • L’incontinence d’urines et des selles, spermatorrhée.
  • L’oppression thoracique, la distension abdominale, l’inquiétude d’esprit, la difficulté à s’endormir.
  • L’irritabilité, la spermatorrhée, l’incontinence d’urine.
  • La crainte, la peur, spolie l’essence et bloque le Foyer supérieur, le QI rebrousse chemin, distend le Foyer Inférieur et ne circule plus.
  • La peur fait descendre l’énergie :
    • Symptômes : Incontinence d’urines et des selles, spermatorrhée.
  • La peur lèse les Reins :
    • Quand les Reins sont lésés par la peur, le poumon et le cœur ne sont plus alimentés, il y a dysharmonie entre l’eau et le feu (entre le rein et le cœur).
    • Symptômes : Oppression thoracique, distension abdominale, inquiétude d’esprit, difficulté à s’endormir | Irritabilité, spermatorrhée, incontinence d’urine, le mouvement du rein.
  • En fonctionnement normal le rein reçoit l’énergie, le QI.
  • L’atteinte de la fonction de réception de QI par les reins provoque des manifestations :
    • Dyspnée.
    • Respiration difficile.
    • Expiration plus longue que l’inspiration.
    • Respiration rapide et courte.

Une dysharmonie courante en MTC : la liaison Reins / Cœur

N’oublions pas que le Yin contrôle le Yang, Le YIN des Reins monte contrôler le Feu du Cœur, le Feu du Cœur descend réchauffer l’eau des Reins, dans un fonctionnement normal. Mais si le Yin des reins est faible, alors le Yang du Cœur n’est plus contrôlé, le cœur se disperse :

Montée du Feu du cœur :

  • Manifestations :
    • Rougeur et douleur de la pointe de la langue, ulcérations sur la langue et buccales, aphtes.
    • Rougeur du larynx.
    • Agitation, irritabilité, insomnie, dysharmonie Reins/Cœur.
  • Causes :
    • Déficience du YIN rénal par maladies consomptives, excès sexuels.
    • Excès du YANG du cœur.
    • Troubles émotionnels se transformant en feu.
  • Manifestations :
    • Dysphorie, agitation, insomnie, chaleur agitée aux 5 cœurs (2 pieds, 2 mains, la poitrine).
    • Spermatorrhée, pollutions nocturnes.
    • Vertiges, bourdonnements d’oreilles amnésie.
    • Lombes et genoux faibles et courbatus.
    • Gorges et bouche sèche.
    • Langue rouge.
    • Pouls fin et rapide.

Mais le YIN du cœur doit à son tour contrôler le YANG du poumon, qui lui va subir la réaction du cœur et accompagner le cœur dans ses plaintes, le poumon exprimera de la tristesse, de l’envie de pleurer,  et à son tour pourra avoir des difficultés à nourrir correctement les reins…

Un YIN faible des reins entraîne souvent un YANG des reins faible, qui entraîne montée du YANG du foie par une déficience du YIN du foie, ce qui provoque des colères …

Selon la loi des cinq mouvements :

  • Le rein appartient à l’élément eau.
  • Il est couplé avec la vessie.
  • Il correspond à la direction Nord, l’hiver.
  • Sa saveur est le salé.
  • Sa couleur est le noir.
  • Son QI, énergie s’extériorise aux oreilles (audition externe).
  • Son liquide est la salive (TUO) des reins.
  • Sa manifestation extérieure est les cheveux.
  • Son tissu est l’Os.
  • Son sentiment la peur.
  • Son esprit la volonté.

Les aliments qui se dirigent vers le rein :

  • Légumes et céréales :
    • Fenouil, poireau, igname, sésame, blé, persil, algues laminaires.
  • Viandes et produits animaux :
    • Bœuf, foie de poulet, lait de brebis, mouton, rognon de mouton, jaune d’œuf, pigeon, viande de porc, rognons, canard, grenouille, cervelle de porc.
  • Poissons :
    • Anguille crevette, moule, perche, carpe, huître.
  • Condiments épices :
    • Aneth, anis étoilé, cardamome, clou de girofle, pistache, sel.
  • Fruits :
    • Châtaigne, noix, raisin, mûres.

La Vessie

Son fonctionnement normal :

  • Stockage et excrétion de l’urine.
  • Trouble de la fonction de la vessie :
    • Manifestation : baisse de la quantité d’urine, anurie.
  • Équilibre YIN YANG :
    • Mouvements incontrôlés, circulation à contre-courant du YIN YANG, du sang et de l’énergie.
    • Manifestations : perte de connaissance avec chute, évanouissement, syncope.
  • Flottement à la superficie du YANG :
    • Causes :
      • Consomption de l’essence et du sang conduisant à l’incapacité par le YIN à garder le YANG qui flotte vers le haut.
      • YANG repoussé à l’extérieur par excès de YIN interne : fausse chaleur superficielle + vrai froid interne.
Les aliments qui se dirigent vers la vessie :

  • Légumes et céréales : Graine de fenouil, azuki, chou-rave, haricot vert, haricot mungo, maïs, chou, concombre, racine de lotus, radis.
  • Viandes et produits animaux : poulet, grenouilles.
  • Fruit : orange.
  • Boisson : thé.

Les plantes de l’herboristerie

 Tisane Défenses Immunitaires de Michel Pierre

  • Racines d’Echinacea
  • Feuilles de Desmodium
  • Plante de Chardon marie
  • Ecorces de Lapacho

Ces plantes agissent en synergie pour vous aider à augmenter vos défenses immunitaires, passez un bon hiver, restez en forme.

Préparation : mettre 1 cuillère à café du mélange de plantes par tasse d’eau. Faire bouillir 2 minutes, puis laissez infuser 10 minutes.

Posologie : cette tisane se consomme après le repas dans la journée. (Préparation  de M. Michel Pierre).

Préparation : Mettez une cuillerée à soupe de ce mélange pour une tasse d’eau froide, faites bouillir 2 à 3 minutes, puis laissez infuser 10 minutes (en décoction).

Posologie : Prenez 2 à 3 tasses par jour.

Pratique : Vous pouvez utiliser nos sachets filtres que vous remplissez vous-même.

La réglementation ne nous permet pas de faire le lien entre un complément alimentaire, une plante ou un mélange de plantes et des propriétés thérapeutiques, nous vous prions de nous excuser. Ne peut se substituer à un régime alimentaire varié et équilibré et à un mode de vie sain. Ne pas dépasser la dose journalière conseillée. Ingrédients non ionisés, sans conservateurs. Tenir hors de portée des enfants, à l’abri de la chaleur et de l’humidité.

 

Profitez d’un moment de bien-être aux mille odeurs

Découvrez tous les produits de l’herboristerie du Palais Royal. Laissez vous imprégner de l’ambiance de recueillement autours des plantes et profitez de conseils avisés pour votre bien-être. (source : www.herboristerie.com)


La boisson du moment
 Contre le rhume : Gingembre frais + Poireau

 Autres compositions  à imaginer : Cannelle, Gingembre, Menthe, Oignon, Poireau.

Le Gingembre :

Saveur, nature : Piquant, tiède.

Méridien destinataire : Rate, Estomac, Poumon

ACTIONS FONCTIONS
Faire transpirer éliminer le froid | Libérer le BIAO et disperser le froid | Libérer le BIAO par la sudorification | Tiédir le Poumon et arrêter la toux, résoudre le TAN | Tiédir l’Estomac et arrêter les vomissements | Tiédir le Centre et arrêter les vomissements | Éliminer la toxine Rhume par vent froid, obstruction nasale, céphalée, toux par vent froid, toux avec expectorations de type froid, toux de fatigue, vomissements et douleur à l’abdomen par froid de l’Estomac, vomissements par chaleur de l’Estomac | Rhume, vomissements : broyer 10 g de SHENG JIANG, dissoudre 15 g de sucre roux dans de l’eau bouillante. Verser la solution sucrée sur le gingembre laisser reposer, boire le mélange

Poireau

Saveur : Piquant

Nature : Tiède

Méridien destinataire : Rein

ACTIONS FONCTIONS
Fait circuler le QI | Tonifie reins, fortifie le YANG | Dissipe stagnation, XUE | Diurétique | Provoque la transpiration Rhume, coup de froid | Nausée, éructation | Lombalgie | Affections rénales | Douleur cardiaque | Impuissance

L’assemblage de ces produits, montre un méridien destinataire le poumon, deux saveurs communes, le piquant. L’association de ces deux éléments va permettre de provoquer une transpiration, éliminer le froid et arrêter les obstructions nasales.

Ingrédients :

  • 1 blanc de poireau
  • 1 morceau de gingembre frais, même longueur que le blanc de poireau.

Préparation :

  • Laver le poireau, réservé le blanc de poireau, couper le blanc de poireau en tranche moyenne.
  • Gingembre frais, laver la racine, éplucher la racine, couper autant de tranches que les tranches de poireau et même épaisseur.
  • Mettre le tout dans une casserole, couvrir d’eau, mettre un couvercle, faire cuire le tout.
  • Boire la boisson tiède à chaud, si vous pouvez manger le tout.

Conservation : À boire lors de la préparation. 2 à 3 fois par jour pendant 2 à 3 jours.


La pharmacopée chinoise

MA HUANG  (Herba Ephedrae éphèbre)
Saveur : Piquant, amer
Nature : Tiède
Méridiens destinataires : le Poumon, la Vessie.
Sudorification,  favoriser dispersion Poumon, apaiser la dyspnée, élimination de l’eau, réduire le gonflement, ouvrir les orifices du nez, favoriser les éruptions, arrêter le prurit.

GUI ZHI  (Ramulus Ciimainoini – Cannelle)
Saveur : Piquant, doux
Nature : Tiède
Méridiens destinataires : le Poumon, le Cœur, la Vessie
Potentialise l’effet de sudorification, tiédit les Jing Mai, fait circuler le YANG QI et le XUE. Disperser le froid, sudorification, libérer les muscles et la couche superficielle.
XING REN  (Apricot kernel, (bitter) – amende amer d’abricot)
Saveur : Amer
Nature : Tiède
Méridiens destinataires : le Poumon, le Gros intestin
Toux et asthme,  arrêter la toux et calmer la dyspnée, humecter les Intestins et désobstruer les selles.
(ZHI) GAN CAO  (Radix Glycyrrhizae – Racine de réglisse)
Saveur : Doux
Nature : Neutre
Méridiens destinataires : le Cœur, le Poumon, la Rate, l’Estomac
Anti-inflammatoire, expectorant, harmonisant, tonifier la rate, enrichir le QI, restaurer le pouls, expulser TAN, arrêter la toux, humecter le poumon.

L’assemblage de ces produits donne une prescription qui se nomme MA HUANG TANG :
Troubles respiratoires, décoction de tiges d’éphèdre.

LES SAISONS EN MÉDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE

SAISON PÉRIODE PERVERS 
Printemps 21 janvier – 5 mars Vent
Eté 20 mars – 6 mai Feu
Eté 21 mai – 7 juillet Chaleur estivale
Eté prolongé 23 juillet – 7 septembre Humidité
Automne 23 sept – 07 novembre Sécheresse
Hiver 22 novembre – 6 janvier Froid

Le cycle des saisons repose sur la théorie des 5 mouvements, chaque mouvement est représenté par un symbole (Bois-Feu-Terre-Métal-Eau) qui est associé à une saison et un couple organe-entrailles. Il y a plus de 4000 ans, les grands sages chinois ont observés le soleil et ont construit une année solaire chinoise divisée en 24 jalons qui correspondent à une position particulière du soleil sur son plan écliptique. En divisant ce plan écliptique en 360°, chaque jalon occupe une place de 15°. Ce découpage permet de déterminer la durée moyenne d’un jalon de 15 jours.

Leurs connaissances des équinoxes et les solstices du soleil ont permis de centrer chaque saison au point culminant de chaque équinoxe et chaque solstice.

Ce principe permet de placer le début d’une saison 45° avant son point culminant, afin que l’effet médicinale soit à son maximum et de permettre aux acupuncteurs chinois de pouvoir faire des actions de soins.

Il y avait donc à l’origine 4 saisons centrées sur les équinoxes et solstices.La cinquième saison correspond à l’assemblage des inter- saisons, chacune d’une durée de 18 jours. Une saison dure en moyenne 72 jours avec son inter-saison de 18 jours. Soit une durée moyenne de 90 jours et une année de 4 x 90 =360 jours. Ou 24 jalons x 15jours = 360 jours.

Cette approche du découpage des saisons a permis aux sages chinois d’associer à chaque saison un évènement climatique qui peut être un bénéfice (les pluies bienfaisantes, les rosées blanches), un pervers (le vent, le froid, l’humidité, la sécheresse, le feu) qui ont une chance de déclarer une pathologie propre à cette saison.Certaines personnes qui présentent un déséquilibre énergétique sont plus sensibles que d’autres aux variations climatiques et peuvent déclencher une pathologie saisonnière. L’un des travails des acupuncteurs est d’effectuer des actions préventives (acupuncture, massages, Chi Gong, pharmacopée) pour enrayer l’apparition de ces pathologies saisonnières.

saisons-cinq-element